Le CRI côtoie les Prix Nobels

 

Depuis 1951, sont organisées à Lindau en Allemagne les rencontres des Lauréats du prix Nobel et cette année, la 68ème rencontre a eu lieu du 24 au 29 juin 2018.

Irini Evnouchidou, qui fait partie du Centre de Recherche sur l’Inflammation et membre de l’équipe ATIP-AVENIR dirigé par Loredana Saveanu, a été sélectionnée pour participer à ce grand rendez-vous scientifique international. Elle a eu l’occasion de présenter un poster de son travail sur « La fonction des endosomes IRAP+ dans les cellules T », faisant partie des 30 posters sélectionnés pour cette rencontre. De plus, les présentateurs des posters ont eu aussi l’opportunité de présenter leur travail dans un « Poster Flash » de 2 min devant les 600 jeunes scientifiques et 39 lauréats du prix Nobel, après avoir été entrainés par des spécialistes dans le domaine de la communication de la science.

Les rencontres des lauréats du prix Nobel à Lindau ont comme devise « éduquer, inspirer, connecter » et ont pour objectif de favoriser les échanges entre jeunes scientifiques de moins de 35 ans et lauréats du prix Nobel dans les domaines de Physiologie, Médecine et Chimie. Ces échanges sont facilités avec des événements où les jeunes scientifiques peuvent cotoyer et discuter avec les lauréats dans de petits groupes comme les « Science Walks » et les « Lunches » avec un Lauréat de leur choix. Irini a participé à un Lunch avec le Dr. Ciechanover qui a reçu le Nobel de Chimie en 2004 pour la découverte de la dégradation de protéines médiée par l’ubiquitine. Parmi les excellentes présentations des lauréats, il y avait celles des Dr. Blackburn (protection des chromosomes par les télomères et la télomérase), Dr. Beutler (activation de l’immunite innée), Dr. Schekman (machinerie qui régule le traffic des vésicules), Dr. Yonath (structure et fonction du ribosome) et Dr. Moser (cellules qui constituent un système de positionnement dans le cerveau). Un point qui a été soulevé par plusieurs lauréats pendant cette rencontre était l’importance de « biology preprints » (www.biorxiv.org) où chacun peut trouver des articles beaucoup plus récents dans son domaine (avant qu’ils soient publiés en pubmed) et qui peut aider les auteurs à améliorer leur travail avant de passer la longue procédure de publication. De plus, cette rencontre a permis des moments enrichissants de « panel discussions » portant sur des sujets essentiels pour toute la communauté scientifique. Vous êtes invités à regarder la vidéo du panel « publish or perish » ainsi que toutes les présentations de cette rencontre sur le lien suivant :

https://www.mediatheque.lindau-nobel.org/videos/37788/2018-meeting-panel-discussion-publish-perish