Espoir pour les patients Immuno-déprimés souffrant de cirrhose

Un chercheur du CRI, Axel Périanin (Equipe El-Benna Jamel) obtient un brevet pour le traitement des infections bactériennes chez des patients immuno-déprimés souffrant de cirrhose :

La cirrhose est la maladie chronique du foie la plus fréquente. Elle conduit à des altérations du système immunitaire notamment une insuffisance de la fonction antibactérienne des neutrophiles. Nos travaux effectués, en collaboration avec les hépatologues du CRI avec des neutrophiles de patients ayant une cirrhose alcoolique avancée, ont permis d’identifier des déficits moléculaires majeures notamment au niveau du système NADPH Oxydase 2 (NOX2, gp91phox), ce qui explique en partie les infections récurrentes souvent mortelles. Malgré les traitements par les antibiotiques, le taux de mortalité des patients est anormalement élevé. Grâce à une approche originale basée sur l’activation des récepteurs TRL7/8 endosomaux avec le R848 (Résiquimod), nous avons pu corriger les déficits moléculaires et restaurer une activité bactéricide normale avec des neutrophiles des patients (Schéma ci-dessous, Rolas L et Coll, Gut, 2018, Rolas L et Coll, Hepatology, 2013, Boussif A et Coll, J. Hepatol, 2016). Cette stratégie a également fait ses preuves dans un modèle de cirrhose murine avec des effets bénéfiques sur l’infection bactérienne et la survie des animaux. Cette preuve de concept a récemment permis l’obtention d’un brevet aux USA, ce qui représente un grand espoir pour de nombreux patients immunodéprimés.

« METHODS AND PHARMACEUTICAL COMPOSITIONS FOR THE TREATMENT OF BACTERIAL INFECTIONS IN PATIENTS SUFFERING FROM CIRRHOSIS »(N° 10,201,536, BIO15052-US-PCT